Défi Burda d’août 2017

Burda est passé à l’automne, je reste en plein été avec un robe longue bien ample et bien fluide.

Robe 117 Burda 06/2015, gradé en taille 34. Viscose Toto.

Cette robe est un modèle particulièrement simple : une pièce de patron pour le devant et le dos, sans aucune finition au décolleté.

J’ai ajouté les finitions pour le décolleté en posant des biais coupés dans le tissu en guise de parementure, comme pour les emmanchures.

Le tissu n’est pas coupé en double au pli, mais en deux morceaux. Par manque de tissu, j’ai du coupé le dos en double, et mes finitions sont moins bien réussies (ce qui déterminera que c’est le dos, et pas le devant, vu que les deux sont identiques par ailleurs).

Le bas est terminé à l’aide d’un ourlet roulotté à la surjeteuse, pour conserver la fluidité de la bête.

La longueur maniaque de la robe est déterminée pour être la plus longue possible, mais sans traîner par terre, soit à un centimètre de sol quand je suis pieds nus (donc environ trois centimètres du sol quand je suis chaussée… à plat, bien sûr, je ne vais pas risquer en plus la gamelle en portant des talons avec un vêtement de cette longueur simplement pour cacher mes poils qui repoussent #instantglamour).

Et puisqu’on parle de robe… Avec Mme Coudstoujours, on a eu une furieuse envie de se coudre une nouvelle petite robe en laine Castelbajac, en plein mois de juillet (mais je rappelle qu’on était proche de la frontière belge, à Bar-le-Duc, sous la pluie, tout de même).

C’était cette petite robe-là : modèle 136 Burda 12/2014

Pour diverses raisons, il nous en faudrait une deuxième, et on a pensé qu’elle pourrait devenir le défi burda du 1er novembre. Alors les copines, vous êtes partantes ? Vous avez cousu quoi pour ce défi burda d’août ?

Couds toujours

Fifi Brin de fil

SB Créations 

Couleur myrtille

Filiz

And she sew again

Coudre ou ne pas coudre

 

← Previous post

Next post →

5 Comments

  1. Sympa cette robe longue ! Bizarre que l’encolure ne soit pas prévue finie. Ah la robe de Castelbajac, je l’adore aussi, maintenant reste à savoir si j’aurais le temps de la faire, elle a l’air longue à faire non ?

  2. couleur myrtille

    Bien sympa la robe longue ! Même si le patron est simple elle fait son effet glamour-chic-bohème qui appelle les longues soirées d’été 😊.
    Moi aussi je suis bien tentée par la robe Castelbajac, mais je n’étais pas abonnée à Burda à l’époque, alors il faut que j’aille sur le site voir si la revue es toujours en vente.

  3. La robe longue contre les pattes poilues… bien vu! Ceci étant, elle est bien belle! La robe que tu proposes ne me correspond pas vraiment point de vue morphologie, je réserve ma réponse…

  4. ah ben dis donc, il en faut du tissu pour cette jolie robe !!! j’adore. Elle est trop classe, bon, moi j’aime les robes longues et les décolletés V, donc j’aime à coup sûr. C’est une robe géniale pour la chaleur de l’été. Ca me donne envie de me faire une autre robe longue, tiens…
    Une petite question technique : tu dis que tu as fait des biais à la place des parmentures… alors là, ça m’intéresse, car je suis fan du biais d’encolure façon biais de propreté et phobique de la parmenture ^_^ : Comment tu as fait pour le V ? tu as cousu les deux biais ensemble en V et cousu comme une parmenture ? ou tu as mis les deux biais séparés l’un sur l’autre ?

  5. Voilà une belle robe d’été légère !!!
    Bravo pour l’astuce anti poil!!
    Et c’est parti pour Castel Bajac! Reste plus qu’à trouver le tissu…

Laisser un commentaire