“Bernadette m’a tuer”

Octobre 2016.

Ah Bernadette… Tu as été dure, très dure.

dsc08292J’ai voulu te coudre à partir d’un recyclage de cette robe, d’une couleur splendide mais d’une coupe difficile. Le tissu est totalement réversible, donc j’ai fait ma maligne et je t’ai coupé sans un regard pour les explications de coupe. Résultat : le montage de la fermeture a été compliqué… très compliqué.

dsc08295bisCrêpe de laine mélangé de mon stock, doublure en satin de coton rose trouvé aux puces des couturières.

Le montage caché de ta fermeture éclair est astucieux, encore faut-il bien comprendre comment s’assemblent les pièces (la couture, des fois, demande un bac +12 avec mention). Les explications sont légères (étape 3 notamment), il faut donc être particulièrement attentive au sens des pièces.

Dans cette étape 3, l’empiècement devant doublure se coud endroit contre endroit avec le grand devant tissu, et l’empiècement tissu se coud endroit contre endroit avec le petit devant tissu en prenant en sandwich un des côté du zip. Oui, c’est super simple en fait !

dsc08289Et une fois porté ?

Comme par hasard, la veste est trop grande. J’ai taillé un 6 ans pour ma demi-portion de 6 ans, c’est trop (en même temps, c’était écrit sur le tableau des tailles, je n’avais qu’à lire). Mais la longueur va bien. Du coup on peut dire que cette mini-bernadette taille bien.

Ça m’apprendra à ne pas faire de toile pour un vêtement pour enfant, aussi.

Le dos est plus long que le devant : petite difficulté de coupe due aux contraintes de mon recyclage, mais cette asymétrie est fréquente sur les vêtements du commerce, donc j’ai laissé.

Et puis je n’allais pas repasser pour les photos, non plus, non mais allô quoi !

dsc08290Pour couronner le tout, Bernadette, je t’ai cousue dans une période de canicule estivale : rien que la composition du tissu (crêpe de laine) me donnait chaud. Donc tu n’es pas triplée (et la doublure est d’une légèreté de papillon). Donc tu es trop légère pour le froid qui s’est abattu soudainement.

dsc08306Bernadette, tu restes sobre en consommation de tissu : avec un reste de la robe et une chute, j’ai voulu compléter la tenue et coudre une jupe short (modèle déjà testé de nombreuses fois ici et ). Un basique bien connu, quoi.

dsc08309Trop grande aussi, bien sûr, c’est ma marque de fabrique.

 Cependant la couleur a permis l’adoption immédiate de l’ensemble par la demoiselle. Le petit côté dadame a fait son effet lors de la première sortie en ville et suscité quelques commentaires.

Bon, heureusement que j’avais bétonné mon plan grâce à la couleur, du rose, du rose et encore du rose, parce que la veste n’est pas le vêtement le plus pratique ou confortable pour cet âge, ce que le petit être m’a gentiment fait remarquer… C’est qu’on les habitue à donner leur avis sur leurs tenues, à ces enfants de couturières. Ben voilà, le retour de boomerang, ça passe ou ça casse !

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Super sympa!
    La couleur est très belle. Elle pourra porter sa tenue plus longtemps!

  2. Grand-mère

    La petite a été fabriquée avec tellement de soin et d’amour que tout lui va, même un peu trop grand, même un peu trop dame, bref tout est parfait.
    Signé :
    Une admiratrice inconditionnelle

Laisser un commentaire