Un cartable pour aller à la crèche

La Petite Fille partage son casier avec un autre enfant de la crèche : “Il faudrait un sac plus petit, pour que ça rentre” a dit la Dame de la crèche.

Allons-y pour un petit cartable !

Modèle de Couture, secrets de fabrication de Aime comme Marie

Avec pleins de détails pour faciliter la vie de La Petite Fille (et donc de ses Parents), pour garder les affaires dans le sac et pour que La Mère frime :

la cordellière, la fermeture aimantée et le nom brodé à l’intérieur du sac (caché sur la photo),

 

le stop-noeud

le mousqueton attache-tétine (la tétine elle-même attachée à un morceau de liberty reiko avec le nom de La Petite Fille écrit à la peinture textile turquoise),

 

des bandoulières réglables à l’aide de coulisses et un solide fond en toile de jean

 

Matériel : mercerie de quartier. Tissus d’origines diverses et variées.

 

La Dame de la crèche s’est-elle extasiée devant cette splendeur de couture, ce petit bijou de conception ?

Rien !

Du tout !

D’où l’interêt de ce blog qui permet d’exprimer son autosatisfaction…

Merci de votre lecture !

 

← Previous post

Next post →

3 Comments

  1. ton père

    crois sincèrement en ma papasatisfaction

  2. barbara

    Elle est jalouse ). Franchement il est super bien pensé!

  3. La dame de la crèche, elle voudrait le même pour tous ces pensionnaire , pour se faciliter la vie…mais elle n’ose pas le dire .Félicitations il est très chouette.

Laisser un commentaire