1,2,3 blouses !

Merci Astrid le Provost ! Son livre

a été bien souvent utilisé dans les ateliers de Zélie Décousue à commencer par la tunique à manches longues.

PREMIER ESSAI

En lin bleu marine déjà utilisé pour cette jupe.

La taille est vraiment large ; mais en réduisant la largeur des côtés, les emmanchures devenaient trop étroites ! Mais comme on dit chez nous “faire et défaire, c’est toujours travailler”… alors j’ai fait et défait..

Dans mon stock dormait ce superbe biais Fairford bleu, parfaitement assorti au lin (parfois on trouve dans son stock des merveilles d’assortiment ; “on aurait voulu le faire exprès, on n’y serait pas arrivé…” ). Il en restait quelques centimètres une fois le biais posé sur l’encolure et utilisé pour former les liens (à la place du ruban préconisé). Alors, ni une ni deux, la chute a servi de déco improvisé sur le bas de la blouse.

Première blouse : OK

 

DEUXIEME ESSAI

Nickie Knits a ensuite eu besoin de blouses à manches longues pour faire du vélo sans avoir besoin de crème solaire : le modèle était tout trouvé.

En voile de coton, le biais d’encolure et le ruban sont rose bonbon. Mais le problème d’emmanchure s’est encore posé ; peu satisfaite de ma gestion et de mon anticipation, il fallait absolument un 

 

TROISIEME ESSAI

parfait ! Car le liberty est entré dans l’équation.

Et quand on coud du liberty, le résultat tombe toujours bien : c’est la magie du liberty.

Ici en reiko gris et biais capel rose pour réhausser, pour un effet positif/négatif

avec encore le petit rappel du biais au bas de la tunique.

 

Cette fois c’était la bonne ! Zélie Décousue peu passer à autre chose (enfin, tant que c’est avec du liberty…)

 

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. Nicole

    Je confirme, elle est PARFAITE, sublime, douce, fraîche, légère… Que du bonheur !

Laisser un commentaire