Le mot de la fin

Il fallait bien que ça finisse un jour… ce blog disparaitra le 1er septembre faute d’hébergeur.

J’en ai profité pour réfléchir à l’avenir du défi Burda. C’est un défi que je me suis lancé dès le premier mois de mon abonnement à Burda. L’idée était de rentabiliser mon abonnement grâce à ce challenge, qui m’encourageait à coudre au moins un modèle Burda par mois.

Le premier défi Burda date de juillet 2014. J’ai donc réalisé 86 défis Burda. Les premières années, nous cousions un modèle du magazine en kiosque, mais c’était contraignant. Nous sommes rapidement passé à tout type de couture burdesque, publié le 1er du mois.

Ce défi a été l’occasion de superbes rencontres entre couturières. La plupart sont restées via écran interposées, mais j’ai pu rencontrer Coudstoujours à l’occasion de la braderie Bergère de France. J’ai aussi une pensée émue pour Anne Françoise, qui nous a quitté trop tôt. Merci pour toutes ces participations au défi, c’était un moment de partage que j’attendais toujours avec impatience, l’occasion de belles découvertes et de belles rencontres. Merci à toutes pour toutes ces années de défi.

Cependant avec l’arrêt du blog, il me sera difficile de tenir à jour les liens vers les défis des coudpines. J’ai donc le regret de vous annoncer que je cesse de lancer les défis burda. Si une des couturières souhaite le reprendre à son compte, c’est avec grand plaisir que je cède le flambeau ; dans ce cas, il est possible que je participe encore occasionnellement.

Le blog sera toujours disponible à cette adresse, mais il semble que cela fonctionne encore difficilement… Je vais donc me rabattre sur mon compte instagram pour continuer à tenir le journal de mes coutures.

Bel été à toutes et à tous, et surtout, vive la couture !!!

Zélie Décousue

← Previous post

1 Comment

  1. Merci pour tous ces billets de blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.