Les jupes

Septembre 2020.

C’est agréable de temps en temps, ces coutures rapides, faciles… Un peu de technique, un peu de réflexion pour le choix des tissus, des rectangles de tissus…

Première jupe : pour ma licorne puînée qui manquait de déguisements, une jupe-déguisement qui peut être utilisée aussi au quotidien.

Le crêpe est un synthétique transparent et léger de mon stock. Il mesurait moins d’un mètre, je l’ai coupé en deux pour avoir un long rectangle, froncé. Pour la doublure, j’ai recyclé un débardeur un peu ample avec un flocage brillant qui se voit par transparence.

L’élastique brillant monté en ceinture fait le reste.

Les finitions sont minimales, l’ourlet est surjeté.

Le plissé rouge trouvé chez Toto a tapé dans l’œil de l’aînée : comme la jupe précédente, j’ai coupé deux rectangle de laize à laize de 42 cm de hauteur et je les ai cousu ensemble.

J’ai rajouté une ceinture en lin rouge de 6 cm de hauteur (pour y glisser un élastique de 5 cm). L’élastique ne fait pas le tour de la taille : j’ai conservé le devant de la ceinture sans fronce, pour l’esthétique.

As-tu remarqué les animaux (des vrais, des faux, et le bateau) qui sont cachés dans la photo précédente ?

La doublure est un coton corail, toujours un rectangle coupé au pifomètre.

Parfait pour grimper aux arbres, bien sûr !

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. C’est le bonheur d’avoir deux magnifiques filles ! Il suffit de 2 rectangles pour les transformer en merveilles 😊 👏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.