Le recyclage de Marthe

Février 2018.

J’ai porté passionnément ma blouse Marthe.

Mais la passion s’est émoussée et le ras-le-bol s’est installé. Pourtant, le tissu était encore intact, comme au premier jour. Je ne pouvais pas jeter Marthe comme ça, d’un simple revers de la main !

Et puis, il y avait un jupe en viscose toute douce, souple et d’un beau tombé, donnée par La Grand-Mère, du magasin Comptoir des cotonniers que j’aime beaucoup. Malgré le superbe tissu, l’aspect pratique de la jupe était proche de zéro : jupe portefeuille et tissu transparent, c’est le combo gagnant pour finir dans mon armoire à recyclage.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et réfléchit, et réfléchit…

Et coud une robe, bien sûr !

Mes contraintes de couture sont les suivantes :

– le recyclage doit être simple, avec le moins possible de couture (flemme) ;

– les tissus doivent être entièrement utilisés, pour éviter d’avoir encore des chutes à recycler de mon recyclage (à bas les chutes) ;

– Le tissu noir étant transparent, il faut le placer à des endroits stratégiques (décence).

J’avais envie d’une robe très ample et souple, car si je me suis mise à la couture c’est bien pour pouvoir fabriquer des vêtements beaux ET confortables ET pratiques (à mon goût), ce que j’avais beaucoup de mal à trouver dans le commerce.

J’ai entièrement réutilisé Marthe, en décousant la basque et recoupant simplement le dos afin qu’il soit de la même longueur que le devant.

J’ai démonté totalement la jupe afin de réutiliser tout le tissu. La ceinture est thermocollée, donc elle reste opaque et peut-être placée en toute décence au niveau du nombril. La jupe est coupée en deux dans la largeur, puis entièrement froncée pour former l'”étage” inférieur. L’ourlet est simplement surjeté.

J’ai réutilisé le lien qui fermait la jupe portefeuille pour en faire une lavallière, cousue à la main le long de l’encolure.Enfin, les poches plaquées de la jupe sont devenues une sorte d’aumônière intégrée à la robe (c’est agaçant ces vêtements de femme sans poches, ça nous handicape un peu la vie). J’ai cousu les poches envers contre envers et appliqué le haut d’un seul côté (galère…) sur la ceinture.

Oui, bon… je crois que ça doit se lire, que je suis très auto-satisfaite de mon recyclage ?

Allez, je file à mon prochain défi Burda ! A très vite les copines de défi.

← Previous post

Next post →

8 Comments

  1. Ouaip ben j.adore!

  2. Oh, ton recyclage est génial. Ça donne un côté vintage, hyper féminin. Un grand bravo

  3. Carrément le résultat est top avec un cahier des charges très exigeant pourtant 😘

  4. J’approuve et je m’y voit bien dedans ! A retenir !

  5. Loreline

    Magnifique, recyclage très bien réussi !

  6. Malgré un cahier des charges très strict ton recyclage est parfaitement réussi. Bravo ta nouvelle robe est très jolie.

  7. Joli recyclage! Tu as bien masterisé tes 2 fringues.

  8. Magnifique recyclage !!!

Laisser un commentaire