Défi Burda de novembre 2017

Quel suspens pour la couture de ce mois-ci !

Voici donc la robe Castelbajac, deuxième du nom.

Modèle 136 Burda 12/2014. Gradé en taille 34

Le modèle étant déjà testé, j’ai sorti du beau tissu : une laine sèche Agnès B, transparente donc parfaite pour ce modèle doublé. Et puis j’avais envie d’une nouvelle petite robe noire pour l’hiver, mon Inari en lainage jacquard commençant à montrer des signes de fatigue.

La robe est un modèle qui date de la collection JC Castelbajac de 2014. J’ai retiré les faux rabats et rallongé les manches pour alléger (et actualiser un peu) la robe. J’ai aussi rallongé le modèle de cinq centimètres, j’ai trouvé la première version un peu courte.

Cette robe reste un master piece. Il m’a fallut étudier mon tuto de la dernière fois (et réfléchir un peu) pour monter à nouveau ces poches. Elles ne sont pas si compliquées à coudre une fois que l’on a compris, et elles permettent de cintrer le modèle qui ne comporte pourtant aucune pince. Je suis toujours autant impressionnée par le patronnage de ce modèle.

Le choix de cette laine sèche est un très mauvais choix. Ce tissu précieux rend la robe très classe, mais la couture a été difficile. Les angles et les coins des pièces côtés ont été d’une complexité sans nom à réaliser. J’ai du bâtir, coudre, découdre et recoudre plusieurs fois chaque angle pour obtenir quelque chose de correct, et encore, aucun n’est parfait.

Je ne regrette absolument pas l’abandon des faux rabats de poches. Mais peut-être que j’aurais du garder les manches courtes, j’ai un peu l’impression de sortir mon habit de nonne avec ce noir un peu austère.

Ou alors, c’est l’occasion de faire péter les collants psychédéliques.

Alors les copines, vous avez cousu quoi ce mois-ci ? Je file par chez vous :

Couds toujours

Fifi Brin de fil

SB Créations 

And she sew again

Kamika

Coudre ou ne pas coudre

Couleur myrtille

← Previous post

Next post →

9 Comments

  1. Tu ne peux pas revenir aux manches courtes ? Ça change en effet le style mais au moins cette version paraît bien chaude pour l’hiver donc c’est bien aussi. Vous êtes au top Johanne et toi !

  2. couleur myrtille

    Un superbe tissu qui mérite d’être accessoirisé un peu….le choix de tes collants est top !
    J’aime beaucoup la ligne de la robe de profil, je trouve qu’elle a de la personnalité ; on sent le coup de crayon du grand couturier….

  3. C’est clair qu’on sent la patte d’un créateur pour ce modèle ! En noir, ce sera un beau basique, et avec tes supers collants, pas de risque de faire couvent !!! Cela dit, stylistiquement parlant, je suis d’accord avec toi et trouve aussi que la longueur 3/4 des manches équilibre davantage la robe … mais bon, c’est que l’hiver, ça caille sans manches longues !

  4. elle est très élégante cette robe et elle semble très confortable !! le montage des poches m’a l’air quand même très compliqué (je suis allée voir le tuto chez couds toujours), sans photos à l’appui j’aurai été incapable de coudre quoi que ce soit !!

  5. Quel boulot, tu as du mérite ! BRAVO !!!

  6. rooo j’adore !!! je ne trouve pas que les manches longues font “nonnes” … ou alors, je veux bien me faire nonne !!!!! ^__^
    Ces poches sont vraiment originales et c’est vrai qu’elles donnent des formes à la robe.
    Vraiment sympa. Mais bon, j’ai été vaccinée contre burda lors de mon manteau, et donc c’est fini, je n’ai plus envie de me remettre dedans… ça reviendra peut être..
    tu m’as donné envie d’une petite robe noire, bien chaude, bien nonne, avec des manches longues… je crois que je vais me faire une robe apollon en polaire noire… tentatrice !!!

  7. Trop beau et avec les collants c’est magnifique. Je préfère la version sans les rabats de poches je trouve que cela allége un peu la forme. en tout cas elle ne fait vraiment pas none et le modèle fait vraiment haute couture.

  8. Je me souviens de la première édition de cette robe, je découvrais alors votre défi à Johanne et toi… Je ne vous ai pas suivies sur ce défi, la forme ne m’allant pas. Dommage! Celle-ci est très belle, mais je crois que je raccourcirais un peu les manches. Elle a vraiment une coupe originale, et se prête parfaitement au port de collants fantaisie.
    Bon week-end!

  9. Si tu rentres au couvent, il y en a un qui ne va pas être content!
    C’est très sympa sans ces gros rabats.
    Je n’ai pas osé rallonger les manches, mais je trouve que tu as bien fait. Avec le néoprène, ce n’était pas possible, trop épais, mais avec ton tissu, c’est bien.
    Ils sont super classes tes collants!

Laisser un commentaire