La transformation de la robe ovni

C’était mon défi Burda d’octobre 2014 : une robe ovni dont j’avais transformé la partie jupe et rajouté un short indépendant.

Trop grand, trop loose, pas la bonne combinaison de tissus…La robe ne m’avait pas du tout plu sur moi : La Grand-Mère, encore une fois, s’est armée de mon découd-vite et a désolidarisé le haut et le bas.

J’ai repris les emmanchures pour diminuer la carrure : le haut est devenu mon nouveau chouchou. Un haut noir qui va pratiquement avec tout, hyper doux avec ce tissu en liberty lantana isla rose (avec 20% de laine) et avec des détails raffinés.

Un chouïa court après toutes les coutures et dé-coutures et re-coutures, mais bon, ça passe.

Et la jupe ? Ben je l’ai gardée !

J’ai monté le short et la partie jupe ensemble dans une large ceinture élastiquée. Le crêpe de laine fushia ne supportant pas vraiment les ourlets, j’ai entièrement bordé la jupe d’un biais en satin motifs cachemire.

Je trouve que l’ensemble va mieux, désolidarisé, que monté en robe comme à l’origine…

Et avec ma veste de smoking de feu le magasin Manoukian, c’est portable ?

J’hésite encore… C’est peut-être un peu original, même pour moi et mes collants libellule…

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. ah oui désolidarisée c’est mieux!!!

  2. ça fait effectivement un haut très joli, très élégant.
    Je suis fan de ta dernière version avec les libellules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.