L’ensemble rétro

En attendant le défi Burda de septembre qui traine un peu … encore un peu de Burda (quand on aime, hein…)

J’avais prévu de faire une petite tenue vélo-compatible, portable aussi au travail, pour multiplier les occasions de la sortir du dressing. Une petite tenue toute simple noté “facile à coudre, avec des détails simples” piochée dans des Burda récents.

La jupe est le modèle 119 A du Burda 05/2014. Ce ne sont pas des smocks mais deux morceaux de ruflette (si, si) qui maintiennent la taille froncé. Sur le modèle d’origine, un ruban de reps et une fermeture éclair ferment la taille.

Sauf que ma ruflette est élastique (elle vient du stock plein de surprise de La Grand-Mère). La fermeture éclair a donc été inutile, ainsi que le ruban de reps, que j’ai remplacé par un biais de jersey de coton bleu marine. Au final, cette jupe est donc simplissime et s’enfile en un tour de main (avec la ruflette élastique, bien sûr).

 

J’ai commencé le haut il y a des mois : c’est le modèle 103 du Burda 07/2013. A l’origine c’est un top à bretelles tournées entièrement doublé que j’ai voulu faire en soie. Mais mon coupon de soie noire, reste d’un ancien sarouel, était bien trop petit, du coup, exit la doublure et les bretelles plissées. J’ai coupé le dos dans un coton noir et plissé artificiellement les bretelles en cousant en place une bande de tissu, qui entoure directement chaque bretelle.

 Le dos est plus légèrement plus long que le devant.

J’aime bien ce côté bi-matière.

La tenue portée :

Satin de coton Toto.

Verdict : un peu trop classe pour le boulot.

Conseil pour moi-même : mixer les pièces séparément, talons compris !

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. barbara

    J’adore!!!!! C’est bien des fois d’être trop classe pour le boulot

  2. annette504

    peut être trop classe pour aller bosser mais extrèmement ravissant, bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.