Disco dress

Ma deuxième robe “patrones” est une robe kibrille !

Elle vient du “Patrones” espagnol numéro 306 Especial vacaciones : la robe vestido de Blonda numéro 15. La première robe était plus soft. A nouveau, la traduction en français cadeau en cliquant ici !

En crêpe de polyester jaune poussin trouvé dans un destockage d’un atelier lyonnais, assorti d’un tissu paillettes de chez Toto. Doublure en voile de coton.

Pour le montage de la doublure, il y a eu un petit malentendu entre patrones et moi. J’ai soumis les instructions de couture en espagnol à Google qui m’a rendu une traduction un peu… googelienne. Comme le patron est assez simple, j’ai fait au feeling : résultat, j’ai encore cousu toutes les finitions de la doublure – et l’ourlet, mais maintenant on se connait… – à la main.

Parapluie piqué à La Petite Fille… sans se faire voir, bien sûr !

Pas tout à fait finie, comme on le voit sur cette photo il manque un bouton, mais j’hésite encore sur le type de fermeture… et il semble même que je puisse m’en dispenser, vu la rigidité du tissu.

Une robe difficilement portable sans occasion, non ?

← Previous post

Next post →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.